deux huit photographie Stephane Denizot photographe

APPRENDRE LA PHOTO PANORAMIQUE

Aujourd'hui la photo panoramique n'est plus une affaire de spécialistes. Beaucoup d'appareils compacts ou smartphone embarquent une application permettant de réaliser un panorama en suivant une trajectoire sans avoir besoin de déclencher plusieurs fois l'appareil. Pour autant, l'image panoramique ne doit pas être l'usage d'un simple gadget conduisant à la photo bâclée.
La réalisation du panorama par simple recadrage de la photo originale sera passé sous silence ici car l'opération ne procure pas un élargissement du champ de vision digne d'un véritable panoramique.
L'amateur de beaux panoramiques en haute définition pourra utiliser un appareil reflex en vertical monté sur une rotule spéciale. Avec l'apparition d'appareil à 24 millions de pixels et plus, réaliser un panoramique en format horizontal est plus aisé. Comptez grossièrement 3000 pixels en hauteur pour un tirage de 30 cm de haut, 4000 pixels pour un 42 cm et 6000 pixels pour un 60 cm... Pensez qu'une image de 30 cm de haut pour dépasser les 100 cm (un mètre) de long.
Même s'il existe des appareils spécialement destinés à la photo panoramique, la plupart des photographes ont recours à l'assemblage logiciel pour réaliser leur panorama à partir de plusieurs images.

cocher de soleil au lac du Der

La technique consiste à réaliser une série d'images relativement homogène en couleurs et en exposition avec un taux de recouvrement d'au moins 25 à 30 %.

A main levée

Même si c'est de loin la pire solution, cette méthode peu être employée n'importe quand, de préférence pour les photos de paysage. Il faudra suivre une ligne imaginaire aussi rectiligne que possible et prendre des repères pour faire chevaucher les images. L'affichage du quadrillage ou de l'horizon virtuel en mode live view peuvent être utiles. N'hésitez pas à placer le sujet important au centre de l'image quitte à faire des recouvrements plus importants si nécessaire. Le risque de « tirer » le panorama en biais ou plus ou moins droit ce qui implique un recadrage important en fin de montage.

lac du der en Champagane-Ardenne

Sur pied

En calant le support de la rotule de niveau le suivi horizontal est mieux maîtrisé. Certaines rotules disposent de repères d'angle pour vous permettre la régularité de la rotation. S'il est préférable d'avoir une régularité d'exposition et de balance des blancs, il n'est pas très important d'avoir toujours le même taux de recouvrement, le logiciel d'assemblage analysant assez bien les points de contrôle.

nuages en panoramique

Avec rotule panoramique

Le must en matière de photo panoramique est de pivoter l'appareil autour du point nodal de l'objectif. La tête panoramique permet de régler le décentrement du bloc appareil et objectif pour limiter les effets de perspective. La tête panoramiques convient bien pour fixer l'appareil dans le sens vertical, cependant le prix est parfois prohibitif.

photo de paysage panoramique

Le point nodal, késako ?

Le point nodal est un axe optique qui délivre la même image quelque soit l'angle d'inclinaison. Il dépend du boîtier, de l'optique et de sa focale.

Pour trouver le point nodal il faut réaliser des essais en respectant les point suivants :

  • Placer l'appareil à l'horizontal
  • Aligner l'axe optique sur le point de rotation de la rotule.
  • Décaler longitudinalement le bloc appareil photo et objectif.

On vérifie le réglage du point nodal en photographiant deux piquets alignés ou légèrement décalés. Les piquets ou leur espacement ne doit varier d'une photo à l'autre lorsque l'on tourne l'appareil. Le réglage du point nodal n'a d'utilité que si vous photographiez des sujets proches (intérieurs, paysages avec avant plans, architecture...). Si vous réalisez le panorama d'un paysage lointain, vous pouvez ignorer cette étape. Une technique plus appropriée à main levée consiste à tourner autour de l'appareil photo plutôt que d'effectuer un balayage en pivotant sur soi-même.

Soigner le point d'entrée et le point de sortie

A moins de réaliser une image 360°, il vous faudra repérer le point de départ et la fin du panorama. Ce sont les deux extrémités par lesquelles l'oeil du spectateur entrera et sortira de l'image. Il n'est pas nécessaire que ces points soient complètement dégagés.

paysage de haute-marne le cul du cerf en panoramique

Les limitations de la photo panoramique

Ne serait-ce par le temps de mise en œuvre et de réalisation, la photographie panoramique ne convient pas aux sujets en mouvement. De plus l'assemblage de photos avec des objets en mouvement (des éoliennes par exemple) ou de paysages avec du vent peut être problématique.

Quelques principes de base

L'exposition doit être la plus homogène possible et il convient de garder les réglages en mode manuel ou avec la mémorisation de l'exposition. Tout au plus une correction d'exposition pourra être apportée entre les parties claires et sombres de l'image, sans dépasser ½ IL. Les images RAW pourront être développer avant assemblage. Il convient également de limiter le vignettage et les distorsions géométriques. L'utilisation d'un diaphragme de f/8 et d'une focale de 35mm ou plus limitent les risques. L'objectif asphérique est recommandé. L'usage du filtre polarisant est rendu difficile et mieux vaut préférer le pare-soleil au filtre.

L'utilisation du niveau (il en existe sur les platines des têtes trépied ou à fixer sur la griffe flash) est recommandé, à défaut vous pouvez vous servir de l'horizon virtuel proposée par le boîtier Enfin vous pourrez utiliser le déclenchement à la télécommande et la fonction miroir relevé.

panoramique en sous-bois

L'assemblage

Ici tout va dépendre du logiciel utilisé. L'assemblage peut être automatique sans intervention du photographe ou entièrement modifiable avec l'ajustement manuel des points de contrôle. En principe le logiciel assemble assez bien les différentes images qui composent le panorama. Il convient de vérifier certains points en présence de motifs géométriques par exemple. Vous pouvez modifier l'aspect de la photo avec le choix de la projection. La projection Mercator est généralement bien adaptée et la projection cylindrique étire la perspective.

Le 360 °

L'image 360° permet d'ajuster des projections sphériques comme l'effet mini planète ou d'animer des visites virtuelles.

 

photographie animalière et de nature macrophotographie et photographie de fleurs photo de paysage Gens portraits et people reportages et scènes de rue
photo de studio et objets urbain et patrimoine apprendre la photo contacter le photographe liens et partenaires

Stéphane DENIZOT photographe Tous droits réservés © 2.8 photographie / Stéphane DENIZOT 2.8 photo un site largement ouvert à la photographie